+ Afficher le menu

La savonnerie Marinel : la pression à froid

savon bio solide artisanal peaux seche propolis 4

Fabriquer un savon... de qualité


Pour fabriquer du savon, il faut trois ingrédients : de l’eau, de l’huile et de la soude caustique (hydroxyde de sodium). Soit l’on chauffe les ingrédients pendant des heures à 80°/100° (saponification à chaud) et, dans ce cas, les huiles perdent leurs qualités (dès 33°), soit on pratique la saponification à froid.

Cette fabrication à froid laisse entendre qu’il n’y a pas de chaleur qui entre directement dans la fabrication, or la soude caustique, au contact de l’eau, génère naturellement de la chaleur, jusqu’à 80/90°.

Pour connaître la qualité d’un savon, il est donc essentiel de savoir ce qui est ajouté dans le savon après les effets inévitables de la soude caustique, c’est-à-dire au moment précis où l’on obtient la « trace ».

La saponification


Lors du processus de fabrication, on verse la soude dans l’eau. On maintient le tout à 43° qu’on ajoute à l’huile. On malaxe le tout. La saponification est une réaction chimique provoquée par le mélange d’un corps gras (huiles, beurres) avec une base forte (pour les savons solides, il s'agit de soude). Cette réaction donne naissance à deux éléments : la glycérine (agent hydratant naturel) et le savon.

trace



La trace


Le principal indicateur permettant de savoir si les huiles et la soude interagissent est « la trace » laissée par la pâte qui commence à être de plus en plus épaisse. Cette étape essentielle est celle de la saponification. Il y a alors plusieurs étapes dont celle du gel. En 24 heures, la soude a disparu à 80 %. Au bout de quatre à six semaines, le savon est utilisable après disparition complète de la soude.





De l'extrudeuse à l'estampille...


L'extrudeuse utilisée en savonnerie serait née de l’observation d’une machine à pâtes alimentaires en Italie… Cette machine est parfaitement étudiée pour affiner, compresser et extruder les copeaux de savon. La fabrication est réalisée à partir d’une base d'huiles végétales, mélangée au préalable avec les colorants, parfums, huiles essentielles et/ou argiles . Après un découpage calibré de la pâte de savon, les visiteurs de la savonnerie Marinel sont invités à couper les savons à l’unité grâce à une guitare coupeuse et à les estampiller selon leur finalité. Il ne reste plus qu’à laisser sécher les précieux savons...

extrudeuse savon 2

La pression à froid de Marinel

La savonnerie Marinel travaille avec deux bases de savon semi-fini. Sa gamme sans huile de palme (certifiée Bio par Cosmos standard) provient de France et se compose de 72 % d’huile d’olive et de 28 % d’huile de coco. Pour ses savons traitants, la savonnerie utilise une base de savon (avec huile de palme/huile de coco) fabriquée en Angleterre depuis 1856 par une entreprise qui se dédie totalement à la saponification. L’huile de palme est issue d’une culture familiale en Colombie.

Une fois transformée définitivement, cette base a une durée de vie d’un an. On y incorpore des additifs après l’étape de la trace. Il s’agit donc d’un travail réellement à froid et sans contact avec la soude caustique. Jean-Luc Le Toquin préfère parler de « pression à froid » car cette méthode ne génère pas de chaleur et les additifs ou principes actifs n’ont pas de contact avec la soude caustique. Évoquer une « saponification à froid » n’est pas tout à fait juste puisque l’huile doit être chauffée à une température bien spécifique pour enclencher le processus de saponification. « À froid » signifie donc qu’aucune source de chaleur n’est ajoutée lors du processus de saponification, contrairement à la saponification à chaud. La savonnerie Marinel retravaille la base de savon et y intègre par pression à froid les huiles traitantes, les herbes, les racines, les graines, les argiles, les beurres, les laits…

Le savon auquel sont ajoutés entre 5% et 10% d’huiles végétales issues de l’Agriculture Biologique sont dits « surgras » ; ces huiles ne sont pas saponifiées puisque incorporées à froid. Elles préservent ainsi toutes leurs vertus.



questionnement

Sodium or not sodium ?

Pour savoir à quel produit l’on a affaire, il faut se demander ce que signifient les indications sur l’étiquette. Tout ce qui est précédé de la mention « sodium » a été en contact avec la soude caustique. L’essentiel est de savoir ce qui a été ajouté après l’action de cette dernière : c’est l’étape de la trace qui détermine la qualité du savon et, plus précisément, ses vertus corporelles. Ajoutons qu’il est impossible, en laboratoire, de retrouver l’origine des huiles mélangées avant la trace.

L'huile de palme


Sujette à débat, l’huile de palme fait couler beaucoup d’encre. Quand on l’évoque, on pense « déforestation », « exploitation humaine » et « disparition d’espèces animales ». Il faut rappeler que l’huile de palme est cultivée depuis plus de deux siècles en savonnerie. Elle est appréciée pour sa teneur en acides gras (45%). Aujourd’hui, l’industrie agroalimentaire pénalise et stigmatise les artisans savonniers. La savonnerie Marinel travaille donc soit sans huile de palme, soit avec une huile de palme qui provient d’une culture familiale en Colombie (certifiée Bio Ecocert). Cette culture n’est pas synonyme de déforestation et d’esclavage.

S’il est sain de se montrer curieux et critique vis-à vis des nombreux labels qui apparaissent pour garantir une qualité et une éthique aux consommateurs, il ne faut toutefois pas jeter le bébé avec l’eau du bain ! Boycotter l’huile de palme Bio, c’est faire fi des familles de paysans qui en vivent. Or c’est la surconsommation qui est en cause, et non l’engagement de ces familles dans une activité qui a été dévoyée par l’agroalimentaire.

huile de palme

Les savons au lait


Lorsque Jean-Luc offre une visite dans son atelier, il prend un plaisir certain à présenter sa gamme de savons au lait. Hormis les laits de chèvre, de jument et de chamelle, la savonnerie propose le fameux savon au lait d’ânesse.Alors que le marché s’est empressé d’estampiller les produits de soin comme étant des concentrés du précieux lait, la savonnerie Marinel, elle, offre un savon contenant véritablement 10 % de lait frais, du jour, et non chauffé.Le lait d’ânesse préserve ainsi 100 % de ses propriétés tandis que les annonces commerciales qui vantent plus de 10 % de lait sont à considérer avec prudence et bon sens.


ane



Car rien ne garantit que le lait en question soit frais et non modifié. Rappelons que 30 % de lait lyophilisé représentent seulement 2 % de lait frais. L’étiquette est donc souvent trompeuse. Quand les marchands de rêve annoncent 40 % de lait d’ânesse dans leurs produits, ils ne font pas mention des effets de la soude caustique au contact du lait. C’est là que les visiteurs de la savonnerie Marinel apprennent ce qu’est la pression à froid.


Le savon de Marseille


Dans la farandole du mercantilisme, le savon de Marseille , désinfectant ménager, a su garder son aura. Concrètement, il s’agit d’un mélange de 72 % minimum d’huile d’olive et d’huile de palme ou de coco. Pour obtenir un traditionnel savon de Marseille, il faut une fabrication faite à Marseille, une composition d’huiles uniquement végétales (sans conservateur, sans colorant, sans parfum, sans additif ni graisse animale). Enfin, il faut suivre une recette en cinq étapes définie en 1688 par l’Édit de Colbert. Outre la cuisson de la pâte réalisée en chaudron, l’étape du « relargage »* est spécifique au savon de Marseille. Au final, à force d’astuces commerciales, le « véritable » savon de Marseille se trouve, aujourd’hui, à Nantes et non dans la cité phocéenne… De nombreuses contrefaçons inondent ainsi les étals !

*le savon est fondu dans de l’eau saturée en sel qui permet de précipiter le savon et de le séparer des autres composants comme la glycérine, les colorants, les ajouts, etc (source : http://revonssavons.fr/WordPress/mon-savon-est-rate-que-faire/le-relargage/).

Le savon d'Alep


Une autre star de la savonnerie est incontestablement le savon d’Alep. Sa recette a été élaborée il y a plus de 3000 ans à Alep, ce qui lui vaut d’être considéré comme le plus vieux savon du monde. Depuis 2011, la guerre civile syrienne compromet sa fabrication et pousse les fabricants à délocaliser la production ailleurs en Syrie ou à l’étranger comme en Tunisie ou en France (...) Le savon d’Alep est un savon végétal solide, authentique et naturel. Il ne contient aucun colorant ni conservateur, aucun parfum de synthèse ni huile de palme. Le savon d’Alep, tout comme le savon de Marseille, est issu d’une saponification à chaud. Sa fabrication se fait à partir d’une méthode artisanale ancestrale qui permet d’obtenir des savons d’une grande qualité* dont le pH neutre* fait des envieux. Rappelons qu’un pH neutre ne permet pas une désinfection.

*Source : https://blog.lafourche.fr/tout-savoir-sur-le-savon-d-alep-bio-fabrication-et-utilisations

*Les lettres pH correspondent à une abréviation signifiant potentiel d’hydrogène. En réalité, cette mesure nous permet de définir si une solution est acide ou basique. Lorsqu’un produit d’hygiène affiche un pH neutre, cela signifie qu’il ne contient ni parfum, ni colorant, ni paraben.

(source : https://www.stylbio.fr/blog/article/que-signifie-ph-neutre-.html


Vertus du jojoba

Parmi les trouvailles du capitalisme, on trouve le « savon sans savon* » comme on achète du « faux-mage »… Jean-Luc sourit et préfère se concentrer sur le soin indispensable à tous ceux qui ont un cuir chevelu sensible : le savon à l’huile de jojoba qui a permis à des clients d’oublier la cortisone. De même, il est redondant d’évoquer des savons « surgras » car il s’agit en réalité soit de retirer 10 % de soude caustique au produit, soit 10 % d’huile qu’on réincorpore au moment de la trace. C’est lorsqu’on a compris l’importance de cette trace qu’on peut appréhender les mille et un tours des marchands de savons.

Jean-Luc ne tarit pas lorsqu’il s’agit de s’amuser des dérives du marketing. « Savon sans paraben » est par exemple une ineptie, car la molécule problématique du paraben demeure, quoi qu’il arrive, dans le savon. L’appât du gain outrepasse l’interdiction de mentionner l’absence du paraben. Mais laissons là les sujets qui fâchent et voyons plutôt ce qui est né dans la savonnerie Marinel…

*appelé aussi « pain dermatologique » ou « syndet » qui signifie « synthétique détergent », il est fabriqué à base de tensioactifs synthétiques

fanfoue savon solide artisanale detachant lessive 5

Le Fanfoué


Grâce à son ancien métier de boulanger, le savonnier armoricano-savoyard connaît les vertus du temps pour le pétrissage, hume l’air et apprécie l’hygrométrie du moment car, comme pour la préparation d’une pâte, le savon a besoin d’attention. Ainsi connecté aux éléments, Jean-Luc a donné naissance au Fanfoué, petit savon miraculeux car détachant puissant. La terre de Sommières est au cœur du succès de cet incontournable produit ménager.

Les contrôles qualité de Marinel


Pour fabriquer du savon et le vendre, il faut avoir une formation de chimiste ou l’équivalent. Si tel n’est pas le cas, alors il faut recourir à des professionnels légitimes pour contrôler la qualité de vos savons. Jean-Luc est donc accompagné par des pharmaciens et toxicologues pour vendre ses précieux savons essentiellement en Haute-Savoie et en Suisse. Chaque fabrication implique un prélèvement que le savonnier est tenu de conserver trois ans obligatoires pour la traçabilité du produit. Dans la savonnerie Marinel, on conserve ce « levain » pendant quatre années. Jean-Luc le répète : ses savons sont avant tout des soins de qualité. Et son fils a repris le flambeau en respectant les mêmes exigences. Cette quête de qualité aboutit naturellement à la réalisation de savons certifiés Bio Ecocert. Trois savons ouvrent le bal : le savon au calendula, le savon à la propolis et le savon à l’huile de pépins de figue de Barbarie, une huile noble et certifiée biologique dans la savonnerie de Marinel.

savonnerie marinel

La caverne d'Ali Baba...


Dans la famille de Jean-Luc, on allie plusieurs savoir-faire : celui de l’esthéticienne, celui de l’ingénieur en biotechnologie… Ces bagages intergénérationnels enrichissent et font évoluer la savonnerie Marinel qui peut, aujourd’hui, proposer des savons personnalisables grâce à une machine laser.

La savonnerie Marinel, ce sont aussi des bougies de massage ou d’ambiance (huile Ecocolza 100 % végétale) pour professionnels ou particuliers, les cœurs d’argile savoyards désodorisants, des supports en bois ou en argile artisanaux pour les savons et de jolis pendentifs inhalateurs… Cette échoppe-atelier est un petit bijou aux senteurs subtiles qui ravissent des visiteurs attentifs.


Base de nos savons avec huile de palme


  • Sodium palmitate** : l’huile de palme saponifiée est un agent émulsifiant qui favorise la formation de mélanges intimes entre des liquides non miscibles en modifiant la tension interfaciale (eau et huile)
  • Sodium cocoate** (28%) : sel de sodium d'acide gras de coco = huile de coco saponifiée
  • Aqua : eau
  • Glycerin** : la glycérine (glycérol) fait partie de la famille des polyalcools. Elle peut être produite par synthèse à partir de dérivés de pétrole, ou bien à partir de graisses animales ou végétales par saponification. Elle se présente sous la forme d'un liquide incolore, hygroscopique (qui absorbe l'humidité) et sirupeux.
    La glycérine est utilisée pour son fort pouvoir hydratant, occlusif (protège la peau des agressions), émollient (lisse la peau et les cheveux) ou encore humectant (permet à un produit de conserver son aspect fluide).
    Il a été démontré (2005, Andersen) qu'elle disposait d'un pouvoir anti-inflammatoire lorsqu'elle est incorporée à des produits potentiellement irritants, comme ceux utilisant du Sodium lauryl sulfate, et qu’elle est biodégradable.
  • Sodium citrate : le citrate de sodium est un sel de sodium de l'acide citrique. Il est utilisé en général dans les cosmétiques en tant que régulateur de PH. Il est autorisé en Bio.

**transformé à partir d'ingrédients biologiques
Source : https://incibeauty.com/ingredients


Base de nos savons sans huile de palme



  • Sodium olivate** (72%) : sels de sodium d'acides gras d'huile d'olive
  • Sodium cocoate** (28%) : sel de sodium d'acide gras de coco = huile de coco saponifiée
  • Aqua : eau
  • Sodium stearate** : agent émulsifiant qui favorise la formation de mélanges intimes entre des liquides non miscibles en modifiant la tension interfaciale (eau et huile)
  • Glycerin : la glycérine (glycérol) fait partie de la famille des polyalcools. Elle peut être produite par synthèse à partir de dérivés de pétrole, ou bien à partir de graisses animales ou végétales par saponification. Elle se présente sous la forme d'un liquide incolore, hygroscopique (qui absorbe l'humidité) et sirupeux.
    La glycérine est utilisée pour son fort pouvoir hydratant, occlusif (protège la peau des agressions), émollient (lisse la peau et les cheveux) ou encore humectant (permet à un produit de conserver son aspect fluide).
    Il a été démontré (2005, Andersen) qu'elle disposait d'un pouvoir anti-inflammatoire lorsqu'elle est incorporée à des produits potentiellement irritants, comme ceux utilisant du Sodium lauryl sulfate, et qu’elle est biodégradable.
  • sodium chloride : le chlorure de sodium aussi appelé sel de table, il est couramment utilisé en alimentaire pour saler les aliments. C'est la matière de base dans l'industrie chimique pour produire de la soude et du chlore. En cosmétique, il est souvent utilisé en tant qu'épaississant dans les shampoings et gels douche ou encore dans les préparations bucco-dentaires pour nettoyer et éliminer les mauvaises odeurs. Le sel de table (en fonction de la concentration utilisée) pourrait avoir tendance dans certains cas, à assécher la peau et irriter le cuir chevelu. Le chlorure de sodium est autorisé en bio.
  • Tetrasodium glutamate diacetate : d’origine synthétique, il s’agit d’un agent de chélation qui réagit et forme des complexes avec des ions métalliques qui pourraient affecter la stabilité et / ou l'apparence des produits cosmétiques

**transformé à partir d'ingrédients biologiques
Source : https://incibeauty.com/ingredients


savonnerie marinel

Notre engagement qualité


  • 99,95% du total des ingrédients sont d'origine naturelle.
  • 75,31% du total des ingrédients sont issus de l'agriculture biologique
  • 100% des ingrédients végétaux sont issus de l’agriculture biologique.



atelier de marinel
Paiement sécurisé
Commandez en toute sécurité
Livraison nationale et UE
Livraison en France, Suisse et UE
Service client
À vos côtés 7j / 7 !
Satisfait ou remboursé
14 jours pour changer d'avis

Inscription à la newsletter

Je n'ai pas de compte,
je m'inscris

error check_circle
error check_circle remove_red_eye
error check_circle remove_red_eye

J'ai déjà un compte,